7 conseils pour réaliser vos emailings sans faux pas

Conquête

-08/10/2019-

Depuis plusieurs années, que l’on cible des acteurs B2B ou B2C, dans un secteur industriel ou de services, l’emailing est un média incontournable pour enrichir votre relation client, acquérir de nouveaux leads et informer efficacement votre public. La force de ce canal de communication, pour les entreprises, réside aussi, et surtout, dans sa simplicité de mise en œuvre à faible coût.

Certes, il existe de nombreuses solutions faciles d’accès. Mais qu’en est-il des retombées de ces multiples campagnes envoyées en quelques clics à l’ensemble de vos contacts ?

Donner le bon tempo à votre relation client et faire entrer de nouveaux leads dans la danse passent, avant tout, par la connaissance de votre base de données, la personnalisation des contenus et une bonne utilisation des outils.

Pour suivre le rythme, assurez-vous que vos prochaines campagnes respectent ces 7 bonnes pratiques :

 

Définissez 1 ou 2 objectifs par campagne emailing

Générer du trafic sur votre site e-commerce, fidéliser votre clientèle, alimenter l’image de marque de l’entreprise… Ce travail permet de prioriser les différents messages à faire passer et de se concentrer sur 1 ou 2 idées principales. L’objectif ? Eviter de perdre l’attention de votre cible au bout de 2 lignes 😊.

 

Soignez votre base de données pour une meilleure délivrabilité

Les clients de messagerie ont des règles très strictes pour éviter à leurs utilisateurs d’être envahis de SPAM. Il faut donc diffuser sur des bases de données qualifiées et régulièrement mises à jour : supprimez les adresses erronées, désabonnées, hardbounces ou encore blacklistées (quelle qu’en soit la raison !) de votre liste de diffusion pour conserver la réputation de votre nom de domaine auprès des clients de messagerie.

 

Misez sur un objet court et impactant tout en subtilité

Le destinataire doit rapidement comprendre ce que va lui apporter l’ouverture de cet email : Privilégiez donc les phrases courtes et des verbes d’action !

Le pré-header est également une bonne manière de compléter un objet. Cette phrase courte placée au-dessus de votre email apparaîtra, en prévisualisation, dans la boîte de réception, avant même l’ouverture de l’email.

En bref, vous l’aurez compris : l’objet doit être bien travaillé pour maximiser votre taux d’ouverture !

 

Adaptez le jour et l’heure de l’envoi aux habitudes de votre cible

L’idée ? Être en haut de la liste des emails reçus.

Pour une cible B2B, préférez le mardi et le jeudi, en début de journée ou au retour de la pause déjeuner.

Pour être lu par vos clients ou prospects B2C, misez sur les temps « off » : tôt le matin, le midi, en début de soirée ou le week-end.

 

Optez pour la simplicité dans le corps de l’email

La règle des clients de messagerie ? 60% de texte et 40% d’image !

En plus d’être bien vu par ces derniers, vous y gagnez aussi en image auprès de votre cible qui préfère désormais un email épuré avec une dominante de texte plutôt qu’un email constitué uniquement d’images et d’animations (trop publicitaire).

 

Incitez au clic dès le début de la lecture de l’email

L’email est le média idéal pour générer du trafic sur votre site internet. Il faut donc bien placer et nommer vos boutons d’action pour rediriger avec efficacité vos contacts vers la page souhaitée.

Optez pour un bouton visible (de préférence coloré), situé dès le début de l’email.

Vos destinataires ne resteront que quelques secondes sur votre email : Pensez donc à leur faciliter au maximum l’accès à votre site !

 

Analysez vos résultats pour optimiser vos prochaines campagnes… et votre stratégie emailing !

Les campagnes emailing seront efficaces sur le long terme si vous capitalisez sur vos résultats grâce aux rapports de diffusion disponibles après chaque envoi.

Analysez vos KPI’s de campagne :

  • En identifiant l’heure de diffusion qui a favorisé le meilleur taux d’ouverture.
  • En calculant le taux de réactivité de votre campagne (nombre de clics/nombre d’ouvertures) : le taux de réactivité vous permet d’analyser l’engagement de votre cible sur votre email. Cette mesure est donc plus pertinente qu’un simple taux de clics (nombre de clics/nombre d’emails envoyés).
  • En prenant en compte le taux de désabonnement (nombre de désabonnements / nombre d’emails envoyés) pour mesurer l’intérêt de votre cible par rapport à votre message.

 

A retenir, les 2 enjeux importants pour l’Emailing :

  • Le premier est de s’adapter aux règles des clients de messagerie en leur prouvant que vous êtes un acteur digne de confiance et d’éviter ainsi d’être considéré comme un SPAM. Ces efforts sont à mener sur le long terme et non pour une seule campagne : pensez-bien qu’un client de messagerie se souviendra toujours de vous !
  • Le deuxième est d’être lu, compris par la bonne cible et de favoriser l’engagement de son auditoire.
 

Chez Pogotango, nous veillons à accompagner nos clients dans la mise en place de ces bonnes pratiques pour leur garantir des campagnes pertinentes, efficaces et ciblées !

 Pour aller plus loin, nous proposons également à nos clients une analyse poussée de leurs campagnes, avec à la clé des recommandations et la mise en place d’une stratégie emailing.

 

   Anne-Lyse, Chargée de Marketing Relationnel chez Pogotango

 

Vous avez un projet ou besoin de conseils ?
Contactez-nous, nous serons ravis de pouvoir vous accompagner pour donner le tempo de votre relation client !

Je souhaite être rappelé.e

Echangeons, partageons pour donner le tempo de votre relation client !

« Les informations qui vous concernent sont destinées à Pogotango. Elles seront utilisées à des fins strictement professionnelles. Conformément à la loi « informatique et libertés » du 6 janvier 1978 modifiée en 2004, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent, en vous adressant aux équipes marketing de Pogotango – 13, rue de la Rabotière – 44800 Saint-Herblain »